Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches

NF S 52-100 septembre 2002 Piste de ski alpin - Spécifications

NF S 52-100

(Septembre 2002)

« Pistes de ski alpin - Spécifications »

 

Avant-propos

Le présent document fait partie d'une série de normes relatives aux pistes de ski, alpin ou de fond.

 

Introduction

Le présent document a été préparé à partir du référentiel élaboré par la commission créée le 6 mars 1997 par l'Association des Maires des Stations Françaises de Sports d'Hiver et d'Eté (AMSFSHE).

Les travaux préparatoires sont partis des arrêtés municipaux types, préconisés par la circulaire du ministère de l'intérieur du 6 novembre 1987, appliqués dans la majorité des stations et de leurs modalités locales d'application (signalétique, systèmes d'information des pratiquants, etc).

 

1.    Domaine d'application

Le présent document s'applique aux pistes de ski alpin. Il ne s'applique pas aux pistes de ski de fond qui sont traitées dans la norme NF S 52-101.

Il définit les spécifications s'appliquant aux pistes de ski alpin.

 

2.    Références normatives

Le présent document comporte par référence datée ou non datée des dispositions d'autres publications. Ces références normatives sont citées aux endroits appropriés dans le texte et les publications sont énumérées ci-après.

Pour les références datées, les amendements ou révisions ultérieurs de l'une quelconque de ces publications ne s'appliquent à ce document que s'ils y ont été incorporés par amendement ou révision. Pour les références non datées, la dernière édition de la publication à laquelle il est fait référence s'applique.

3.    Spécifications

 

3.1 Piste de ski alpin

 

Une piste de ski alpin est un parcours sur neige réglementé, délimité, balisé, contrôlé et protégé des dangers d'un caractère anormal ou excessif, éventuellement aménagé et préparé, réservé à la pratique du ski alpin et des activités de glisse autorisées.

 

Des parcours sur neige peuvent être réservés à la pratique de certaines activités spécifiques (stade compétition, tremplin, snow-park, zone d'initiation, jardins d'enfants, piste de luge, etc).

 

La piste doit être ouverte ou fermée au public. Les prestations décrites aux points 3.3 à 3.8 ne sont garanties que sur les pistes ouvertes.

 

L'unité de mesure est le kilomètre. L'unité hectare est une donnée technique qui peut être utilisée par les professionnels.

 

L'aménagement d'une piste consiste à réaliser des travaux (terrassements, drainage, reverdissement, etc).

 

La préparation d'une piste consiste à travailler le manteau neigeux (neige naturelle ou de culture).

 

Un danger d'un caractère anormal ou excessif est un danger contre lequel le pratiquant ne peut pas se prémunir.

 

NOTE En dehors des pistes, les espaces ne sont ni délimités, ni balisés, ni contrôlés, ni protégés.

 

 

3.2 Classement des pistes de ski alpin

 

Les pistes de ski alpin sont classés selon leur niveau de difficultés techniques, en fonction de leur tracé topographique (pente, largeur, etc.), dans des conditions nivo-météorologiques normales, en quatre catégories :

-       Piste verte (piste facile) ;

-       Piste bleue (piste de difficulté moyenne) ;

-       Piste rouge (piste difficile) ;

-       Piste noire (piste très difficile).

 

NOTE Les parcours sur neige réservés à la pratique de certaines activités spécifiques (stade de compétition, tremplin, snow-park, zone d'initiation, jardin d'enfants, piste de luge, etc.) peuvent ne pas faire l'objet de ce classement.

3.3 Balisage des pistes de ski alpin

 

Le balisage des pistes de ski alpin est l'ensemble des dispositifs conventionnels destinés à permettre aux pratiquants de se situer et de se repérer sur le terrain.

 

Selon la norme NF S 52-102, le dispositif comprend :

-       Les disques de balisage ;

-       Les jalons de délimitation ;

-       Les panneaux de direction.

3.4 Signalisation sur les pistes de ski alpin

 

La signalisation est l'ensemble des dispositifs conventionnels destinés à informer les pratiquants à proximité d'un événement, lieu, zone ou obstacle à caractère particulier.

 

Selon la norme NF S 52-102, la signalisation comporte :

-       La signalisation des dangers ;

-       Les triangles et filets banderoles de danger ;

-       Les panneaux d'interdiction ;

-       La fermeture au public d'une piste en période d'exploitation.

 

 

3.5 Information pour les pratiquants des pistes de ski alpin

 

L'information concernant les pistes de ski est un moyen de sensibilisation des pratiquants par anticipation. Elle contient des données à caractère général.

 

L'information des pratiquants des pistes de ski alpin comprend au moins :

-       Les horaires d'ouverture et de fermeture des remontées mécaniques ;

-       Le plan des pistes avec indication de leur catégorie respective ;

-       L'état d'ouverture ou de fermeture des pistes ;

-       L'arrêté municipal relatif à la sécurité sur les pistes de ski ;

-       Une information sur la prévision du risque d'avalanche en dehors des pistes conformément à la Norme expérimentales XP S 52-104 ;

-       Les tarifs de participation de la personne évacuée ou de ses ayants droit aux frais de secours.

Elle peut être complétée par :

-       Des recommandations de prudence ;

-       Des consignes de sécurité ;

-       Les conditions nivo-météorologiques ;

-       Etc.

 

Ces indications mises à jour sont affichées :

-       Dans les lieux publics les plus appropriés de la station ;

-       En tant que de besoin aux endroits les plus fréquentés sur les pistes de ski alpin.

3.6 Dispositifs de protection des pratiquants sur les pistes de ski alpin

 

Les dispositifs de protection des pratiquants sur les pistes de ski alpin sont placés à proximité d'une zone présentant un danger de caractère anormal ou excessif, sur un obstacle ou à proximité de celui-ci pour limiter les dommages corporels consécutifs à un éventuel accident.

 

EXEMPLES Filets, matelas, bordures de neige, etc.

 

 

3.7 Ouverture et fermeture des pistes de ski alpin

 

Le service chargé de la sécurité des pistes assure l'ouverture et la fermeture des pistes aux pratiquants.

 

Une piste de ski alpin est fermée notamment dans les cas suivants :

-       En fin d'exploitation journalière ;

-       A partir du moment où son contrôle montrerait que la sécurité des pratiquants n'y est plus assurée ;

-       Etc.

 

 

3.8 Contrôle des pistes de ski alpin

 

Le contrôle des pistes de ski alpin a pour objet de vérifier, avant et pendant l'ouverture aux pratiquants, par tous moyens appropriés, qu'elles peuvent être ouvertes ou maintenues ouvertes, et notamment :

-       Quelles ne présentent pas sur leur parcours de danger d'un caractère anormal ou excessif ;

-       Que les dispositifs de balisage, de signalisation, d'information, et de protection sont mis en œuvre.

 

 

3.9 Sécurisation des pistes de ski alpin

 

La sécurisation des pistes de ski alpin comprend l'ensemble des prestations, décrites aux chapitres 3.3 à 3.8, qui rendent plus sûrs l'évolution des pratiquants sur les pistes.

3.10 Secours sur les pistes de ski alpin

Un service chargé de la sécurité des pistes assure l'organisation des secours sur les pistes de ski alpin. 

Dossiers de presse | Coordonnées Anena | E-mails équipe | Plan d'accès | Plan du site | Mentions légales