Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches

Arrêté du 3 septembre 2012 version initiale

Le 19 mai 2016

 

 

JORF n°0213 du 13 septembre 2012

 

Texte n°13

 

 

Arrêté du 3 septembre 2012 fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours »

 

NOR: INTE1233722A

 

 

ELI:https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2012/9/3/INTE1233722A/jo/texte

 

 

 

 

 

Publics concernés : les personnels des organismes habilités et des associations nationales agréées pour les formations aux premiers secours.

 

Objet : ce texte fixe le référentiel national de compétences de sécurité civile, le référentiel de formation et le référentiel de certification relatifs à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours »).

 

Entrée en vigueur : le présent arrêté entre en vigueur le 1er octobre 2012.

 

Notice : le présent texte abroge l'arrêté du 26 juin 2007 fixant le référentiel national de pédagogie de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée aux emplois/activités de classe 2 » (PAE 2) ainsi que l'arrêté du 27 novembre 2007 modifié fixant le référentiel national de pédagogie de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée aux emplois/activités de classe 1 » (PAE 1).

 

Cet arrêté présente le référentiel national cité en objet en distinguant trois niveaux :

 

- l'identification des compétences que toute personne doit acquérir pour être formateur aux premiers secours (annexe I) ;

 

- les caractéristiques de la formation : organisation, durée, qualification des formateurs et encadrement (annexe II) ;

 

- les modalités de certification : capacités évaluées (annexe III).

 

Références : cet arrêté peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

 

Le ministre de l'intérieur, la ministre des affaires sociales et de la santé et le ministre des outre-mer,

 

Vu le code de la sécurité intérieure ;

 

Vu la loi organique n° 99-209 du 19 mars 1999 modifiée relative à la Nouvelle-Calédonie ;

 

Vu la loi organique n° 2004-192 du 27 février 2004 modifiée portant statut d'autonomie de la Polynésie française ;

 

Vu le décret n° 92-514 du 12 juin 1992 modifié relatif à la formation de moniteur des premiers secours ;

 

Vu l'arrêté du 8 juillet 1992 modifié relatif aux conditions d'habilitation ou d'agrément pour les formations aux premiers secours ;

 

Vu l'arrêté du 24 mai 2000 portant organisation de la formation continue des premiers secours ;

 

Vu l'arrêté du 24 août 2007 modifié fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « premiers secours en équipe de niveau 1 » (PSE 1) ;

 

Vu l'arrêté du 14 novembre 2007 fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « premiers secours en équipe de niveau 2 » (PSE 2) ;

 

Vu l'arrêté du 8 août 2012 fixant le référentiel national de compétences de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « pédagogie initiale et commune de formateur »,

 

Arrêtent : 

 

 

Article 1

 

 

Dans le cadre de la filière de formation des acteurs de sécurité civile, est instituée une unité d'enseignement intitulée « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours ». 

 

Article 2

 

 

L'acquisition des compétences relatives à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours » est sanctionnée par la délivrance du certificat de compétences de « formateur aux premiers secours ». 

 

Article 3

 

 

Le certificat de compétences de « formateur aux premiers secours » remplace le brevet national de moniteurs premiers secours. 

 

Article 4

 

 

En application des dispositions de l'article 3 du décret n° 92-514 du 12 juin 1992 susvisé, les annexes 1, 2 et 3 du présent arrêté disposent respectivement des capacités que doit acquérir chaque participant, des modalités d'organisation de la formation ainsi que des modalités de certification à l'unité d'enseignement de « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours ». 

 

Article 5

 

 

Les titulaires du certificat de compétences de formateur de « PSE 1 » et de « PSE 2 », pédagogie appliquée aux emplois/activités de classe 1 sont titulaires, par équivalence, de l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours ». 

 

Article 6

 

 

L'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours » se substitue à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée aux emplois/activités de classe 1 » (PAE 1) dans tous les textes réglementaires.

 

Le certificat de compétences de « formateur aux premiers secours » se substitue au certificat de compétences de « formateur de "PSE 1" et de "PSE 2" pédagogie appliquée aux emplois/activités de classe 1 » dans tous les textes réglementaires. 

 

Article 7

 

 

L'arrêté du 26 juin 2007 fixant le référentiel national de pédagogie de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée aux emplois/ activités de classe 2 » (PAE 2) et l'arrêté du 27 novembre 2007 fixant le référentiel national de pédagogie de sécurité civile relatif à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée aux emplois/ activités de classe 1 » (PAE 1) sont abrogés. 

 

Article 8

 

 

Le présent arrêté prendra effet à compter du 1er octobre 2012. 

 

Article 9

 

 

Le présent arrêté est applicable en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française, sous réserve des adaptations suivantes :

 

-le mot : « préfet » est remplacé par les mots : « haut-commissaire de la République » ;

 

- les mots : « associations ou délégations départementales » sont remplacés par les mots : « associations ou délégations locales » ;

 

- les mots : « recueil des actes administratifs de l'Etat dans le département » sont remplacés, selon le cas, par les mots : « Journal officiel de la Nouvelle-Calédonie » ou « Journal officiel de la Polynésie française ». 

 

Article 10

 

 

Le directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises, le directeur général de la santé, le délégué général à l'outre-mer, les préfets de département et les hauts-commissaires concernés sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. 

 

Annexe

 

 

 

 

A N N E X E S

 

A N N E X E I 

 

RÉFÉRENTIEL NATIONAL DE COMPÉTENCES DE SÉCURITÉ CIVILE RELATIF À L'UNITÉ D'ENSEIGNEMENT DE « PÉDAGOGIE APPLIQUÉE À L'EMPLOI DE FORMATEUR AUX PREMIERS SECOURS »

 

L'unité d'enseignement de « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours » a pour objectif de permettre à l'apprenant de contextualiser ses compétences de formateur, acquises ou en cours d'acquisition, au domaine particulier de l'enseignement aux premiers secours.

 

En particulier, à la fin de cette unité d'enseignement, l'apprenant doit être capable, à partir d'un référentiel interne de formation et d'un référentiel interne de certification, élaborés et validés par une autorité d'emploi et en utilisant les compétences liées à l'unité d'enseignement de « pédagogie initiale et commune de formateur » telles que définies en annexe 1 de l'arrêté du 8 août 2012 susvisé, de dispenser l'enseignement des procédures et des techniques relatives aux premiers secours. 

 

A N N E X E I I 

 

RÉFÉRENTIEL DE FORMATION RELATIF À L'UNITÉ D'ENSEIGNEMENT DE « PÉDAGOGIE APPLIQUÉE À L'EMPLOI DE FORMATEUR AUX PREMIERS SECOURS » 

 

1. Organismes de formation 

 

En sus des dispositions de l'arrêté du 8 juillet 1992 modifié susvisé, seuls peuvent être autorisés à délivrer la formation relative à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours », sous réserve de se conformer aux dispositions ci-après :

 

- les institutions, les organismes publics, les organismes de professionnels qui concourent à l'exécution du service public et à l'accomplissement de mission de sécurité civile ;

 

- les organismes de formation agréés appartenant à l'une des deux catégories définies ci-dessous :

 

- services public effectuant des missions de secours à personnes ;

 

- associations disposant d'un agrément national de sécurité civile pour les missions de type A (secours à personnes) ou de type D (dispositifs prévisionnels de secours). 

 

2. Organisation de la formation 

 

Afin d'être autorisé à délivrer la formation relative à cette unité d'enseignement, l'organisme public habilité ou l'association nationale agréée doit établir un référentiel interne de formation et un référentiel interne de certification.

 

Les associations ou délégations départementales doivent mettre en œuvre le référentiel interne de formation et le référentiel interne de certification établi par l'association nationale à laquelle elles sont affiliées.

 

La formation à cette unité d'enseignement peut être délivrée concomitamment à une unité d'enseignement « pédagogie initiale et commune de formateur » telle que définie dans l'arrêté du 8 août 2012 susvisé. 

 

3. Durée de formation 

 

La durée minimale de formation est fixée à 70 heures. Cette durée comprend le temps nécessaire à l'acquisition des compétences figurant en annexe I de l'arrêté du 8 août 2012 susvisé susvisé ainsi que celles figurant en annexe I du présent arrêté.

 

Cette unité d'enseignement peut faire appel à des outils de formation ouverte accessible à distance permettant de minorer la durée de formation présentielle. Toutefois, l'usage de ces outils est limité aux séquences d'apports de connaissances. 

 

4. Qualification des formateurs 

 

L'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours » est dispensée par une équipe pédagogique dont la composition est arrêtée par l'autorité d'emploi assurant la formation. Cette équipe pédagogique est composée de formateurs, dont l'un est désigné comme responsable pédagogique.

 

Chaque membre de l'équipe pédagogique doit être détenteur du certificat de compétences de « formateur de formateurs » ainsi que de celui de « formateur aux premiers secours » et satisfaire aux dispositions de l'arrêté du 24 mai 2000 susvisé. 

 

5. Encadrement de la formation 

 

Le nombre d'apprenants par session de formation est compris entre six et vingt-quatre inclus.

 

Le taux d'encadrement est proportionnel au nombre d'apprenants. En tout état de cause, il ne peut être inférieur aux minima figurant dans le tableau ci-dessous, pour les phases d'enseignement présentiel :

 

 

NOMBRE D'APPRENANTS

 

6 À 8

 

9 À 16

 

17 À 24

 

 

 

Equipe pédagogique

 

Responsable pédagogique

 

 

 

1

 

 

 

 

 

 

 

Formateur(s)

 

1

 

2

 

3

 

 

 

 

 

6. Condition d'admission en formation 

 

Cette unité d'enseignement est accessible à toute personne majeure détenant un certificat de compétences « équipier-secouriste - Premiers secours en équipe de niveau 2 » délivré conformément aux dispositions de l'arrêté du 14 novembre 2007 susvisé et satisfaisant aux dispositions de l'arrêté du 24 mai 2000 susvisé. 

 

7. Dispositions particulières 

 

Les dispositions de la présente partie sont applicables aux seuls apprenants déjà détenteurs d'un certificat de compétences de pédagogie appliqué à un emploi de formateur, délivré conformément aux dispositions en vigueur.

 

Dans ce cas, l'autorité d'emploi délivrant la présente unité d'enseignement peut déroger aux parties 3 et 5 de la présente annexe et mettre en œuvre un processus pédagogique distinct de celui figurant dans le référentiel interne de formation cité en 2 de la présente annexe.

 

Ce processus pédagogique peut être réalisé sous la forme d'un apprentissage, d'un compagnonnage, d'un tutorat, d'une formation individualisée ou de l'addition de plusieurs de ces derniers.

 

Si le processus pédagogique peut faire appel à des outils de formation ouverte accessible à distance, leur usage est limité aux séquences d'apports de connaissances.

 

La mise en œuvre de ces dispositions particulières peut aller jusqu'à l'individualisation de la formation. Néanmoins elle doit s'appuyer sur la rédaction d'un référentiel interne de formation distinct, propre au processus pédagogique mis en place.

 

Quel que soit le processus pédagogique mis en œuvre, les modalités de certification restent identiques aux dispositions de l'annexe III du présent arrêté. 

 

A N N E X E I I I 

 

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RELATIF À L'UNITÉ D'ENSEIGNEMENT DE « PÉDAGOGIE APPLIQUÉE À L'EMPLOI DE FORMATEUR AUX PREMIERS SECOURS »

 

L'acquisition des compétences relatives à l'unité d'enseignement « pédagogie appliquée à l'emploi de formateur aux premiers secours » est sanctionnée par la délivrance du certificat de compétences de « formateur aux premiers secours » selon les modalités définies au sein de la présente annexe. 

 

1. Composition du jury 

 

Le préfet fixe la date et le lieu de convocation du jury. Il en arrête la composition conformément aux dispositions de l'article 5 du décret 92-514 modifié susvisé.

 

Dans le cadre de la certification relative à la présente unité d'enseignement :

 

- les membres du jury, titulaires du brevet national d'instructeur de secourisme, doivent détenir le certificat de compétences de « formateur de formateurs » ainsi que le certificat de compétences de « formateur aux premiers secours » et satisfaire aux dispositions de l'arrêté du 24 mai 2000 susvisé ;

 

- la qualification dans le domaine de la pédagogie du secourisme est reconnue par la détention du certificat de compétences de « formateur aux premiers secours » et la satisfaction aux dispositions de l'arrêté du 24 mai 2000 susvisé. 

 

2. Composition des dossiers 

 

Les dossiers sont présentés au jury par l'organisme ayant assuré la formation. Ils comprennent une copie du référentiel interne de certification de l'organisme formateur ainsi que, pour chaque candidat :

 

- une copie de l'ensemble des pièces figurant en partie 6 de l'annexe II du présent arrêté ;

 

- l'attestation de formation relative à l'unité d'enseignement de « pédagogie initiale et commune de formateur », délivrée conformément aux dispositions figurant en annexe III de l'arrêté du 8 août 2012 susvisé ;

 

- les différentes pièces relatives aux évaluations, formatives et sommatives, établies durant sa formation à l'unité d'enseignement de « formateur aux premiers secours » ;

 

- un avis de l'équipe pédagogique sur l'aptitude ou l'inaptitude du candidat à contextualiser ses compétences de formateur au domaine particulier de l'enseignement des procédures et des techniques relatives aux premiers secours. 

 

3. Critères de certification 

 

Lors de son examen, le jury doit procéder à l'évaluation de certification et se prononcer sur l'aptitude ou l'inaptitude du candidat à contextualiser ses compétences de formateur au domaine particulier de l'enseignement des procédures et des techniques relatives aux premiers secours.

 

Les pièces relatives aux évaluations du candidat doivent permettre au jury de s'assurer :

 

- de l'atteinte de l'ensemble des compétences exigées en annexe I de l'arrêté du 8 août 2012 susvisé ;

 

- de la parfaite maîtrise des procédures et des techniques relatives aux premiers secours ;

 

- de la conformité du processus d'évaluation du candidat au référentiel interne de certification établi par l'organisme formateur. 

 

4. Délibérations du jury 

 

Le résultat des délibérations du jury donne lieu à l'établissement d'un procès-verbal avant publication, conformément aux dispositions de l'article 6 du décret du 12 juin 1992 susvisé.

 

Les candidats admis se voient délivrer le certificat de compétences de « formateur aux premiers secours », par la préfecture du département où s'est déroulé l'examen des dossiers, selon un modèle conforme aux préconisations du ministère chargé de la sécurité civile. 

 

 

Fait le 3 septembre 2012. 

 

Le ministre de l'intérieur, 

Pour le ministre et par délégation : 

Le chef de service, 

adjoint au directeur général 

de la sécurité civile et de la gestion des crises, 

chargé de la direction des sapeurs-pompiers, 

J. Benet 

La ministre des affaires sociales 

et de la santé, 

Pour la ministre et par délégation : 

Le directeur général de la santé, 

J.-Y. Grall 

Le ministre des outre-mer, 

Pour le ministre et par délégation : 

Le délégué général à l'outre-mer, 

V. Bouvier 

Dossiers de presse | Coordonnées Anena | E-mails équipe | Plan d'accès | Plan du site | Mentions légales