Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches

BOUTIQUE ANENA

adhésion - abonnement 2016

Soutenez les actions de l'Anena

ADHÉREZ !! par carte ou par chèque directement en ligne

faites un don à l'Anena

Où nous trouver ?

15, rue Ernest Calvat
38000 Grenoble

Accéder au plan

Tél : + 33 (0)4 76 51 39 39
Fax : + 33 (0)4 76 42 81 66 

Suivez nous

   

L'enseignement des tests à l'ENSA

Alexis MALLON
ENSA

Une des missions de l'ENSA consiste en la formation des guides, moniteurs de ski , pisteurs 2e et 3e degré; les stagiaires ont, à des niveaux très divers, acquis au travers de leur expérience des notions élémentaires de nivologie. La plupart du temps, cette connaissance est succincte, insuffisante en regard des devoirs, en terme de sécurité, des professionnels vis-à-vis de leurs clients. En quelques jours de formation , les stagiaires vont devoir approfondir leurs connaissances en nivologie, intégrer de nouvelles pratiques, responsabiliser leurs décisions, etc. L'apprentissage des tests de stabilité est donc pleinement intégré aux formations hivernales. Nous enseignons et pratiquons à l'ENSA divers tests de stabilité: test du bâton, à skis, tests de la pelle de Faarlund et Jamieson, rutschblock, stuffblock. Le degré d'intérêt diffère d'un test à l'autre; nous insistons plus particulièrement sur les trois derniers : le test du bâton ne donne que peu d'informations sur la structure interne du manteau neigeux, et seulement dans quelques cas spécifiques; le test à skis sollicite la pente en " tout ou rien ", et ne rien déclencher n'est pas pour autant synonyme de pente stable; quant au test de la pelle de Faarlund (ou norvégien), il semble pour le moins délicat à interpréter. Les tests de Jamieson et du stuffblock, le rutschblock dans une moindre mesure car long à mettre en oeuvre, sont riches d'enseignements :

• Les tests de stabilité du manteau neigeux nous permettent dans un premier temps d'obtenir une information très localisée sur la mobilité des différentes strates neigeuses les unes par rapport aux autres; c'est tout du moins le résultat vers lequel leurs auteurs ont voulu les faire tendre. Cet indice de stabilité, pour capital qu'il soit aux yeux d'un chef de course, doit pourtant être relativisé : un indice à priori rassurant n'est pas nécessairement synonyme de la stabilité de la pente testée.

• À l'inverse, l'effondrement de tout ou partie de la colonne dégagée doit amener le pratiquant à une réflexion supplémentaire sur la structure du manteau neigeux en cet endroit. Mieux encore, c'est précisément la colonne qu'il vient de dégager qu'il se doit d'étudier; la mise en oeuvre de deux tests de Jamieson (deux tests à quelques mètres de distance présentent très souvent des différences significatives) ou la mise en oeuvre de deux stuffblocks ne prend que quelques minutes, et permet de collecter nombre de renseignements supplémentaires sur la stratigraphie des couches supérieures du manteau.

• Le pratiquant acquiert ainsi une plus grande connaissance de la neige, et les informations glanées au fur et à mesure de la mise en oeuvre de ces tests lui permettront à terme de bâtir un vécu d'évènements, de comparer diverses configurations nivologiques et météorologiques, bref d'asseoir son expérience. Il touche de fait du doigt la grande complexité de ce matériau , ce qui amène entre autres à un comportement professionnel fait de prudence et d'humilité, bénéfique à la sécurité du professionnel et de son groupe.

C'est donc essentiellement dans un but pédagogique que nous enseignons la mise en oeuvre de ces tests de stabilité. L'expérience d'un stagiaire, même finissant sa formation, est évidemment beaucoup moins étendue que celle d'un professionnel aguerri . Il n'empêche qu' au sortir des stages de moniteur et de guide, leurs prérogatives leur permettront d'encadrer des sorties hors-piste, de former, d'entraîner et d'emmener des élèves sous leur responsabilité. Après la préparation de la randonnée, après l'analyse scrupuleuse des différents paramètres nivo-météo, variables topographiques et autres facteurs humains, en plus de la gestion de leur groupe sur le plan de la sécurité, les tests représenteront une aide à la décision supplémentaire lorsque viendra se poser la question " d'y aller ou pas ". Pas plus qu'ils ne sont à négliger, leur importance doit être relativisée : ils semblent représenter une source d'information intéressante, dont il serait dommage de se priver, et qui par simple souci d'honnêteté intellectuelle, doit être présentée et commentée aux futurs professionnels.

Dossiers de presse | Coordonnées Anena | E-mails équipe | Plan d'accès | Plan du site | Mentions légales