Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches

BOUTIQUE ANENA

adhésion - abonnement 2016

Soutenez les actions de l'Anena

ADHÉREZ !!

Suivez nous

   

Où nous trouver ?

15, rue Ernest Calvat
38000 Grenoble

Accéder au plan

Tél : + 33 (0)4 76 51 39 39
Fax : + 33 (0)4 76 42 81 66 

Maître-chien d'avalanche

Infos pratiques

Contact :

ANENA - Sara Thiabaud
Tél : 04 76 51 39 39
sara.thiabaud@anena.org

Durée du stage :

  • 11 jours soit 88 heures de cours


Effectif :

20 stagiaires 

Dates et lieu du stage 2016 :

Les Deux Alpes (Isère-38)

Du 5 au 16 décembre 2016

Tarifs de la formation (net de taxes) :

  • 2 300 € pour les frais pédagogiques 88 heures
  • 700 € pour l'hébergement et les repas
    +
  • 15 € d'adhésion à l'ANENA pour les individuels
  • 160 € d'adhésion à l'ANENA pour les personnes envoyées par leur employeur


Financement / Prise en charge :

La formation peut être prise en charge par un OPCA ou par le Congé Individuel de Formation.

La formation

L'activité maître-chien d'avalanche est en réalité une spécialisation d'un métier de la montagne (voir plus bas : personnes concernées). Le maître-chien d'avalanche intervient dans le cadre du plan départemental du secours en montagne pour localiser les victimes d'une avalanche totalement enfouie sous la neige. Sa disponibilité doit être totale pour pourvoir se rendre immédiatement sur les lieux d'une avalanche (le plus souvent en hélicoptère mais aussi à ski).


Pour cette raison, il tient régulièrement son tour de permanence. Si le plaisir de sauver une vie est immense, les contraintes qui permettent de pouvoir le faire sont elles aussi importantes. Le maître doit être constamment à l'écoute de son chien et entretenir avec lui d'excellentes relations. Ceci implique de lui consacrer beaucoup de temps, de façon quotidienne, tout au long de l'année et pas seulement en hiver. Le maître-chien d'avalanche est avant tout un montagnard, passionné par son chien ! Il existe en France environ 140 équipes cynotechniques spécialisées pour la recherche de victimes d'avalanches.

Personnes concernées :

  • Tous professionnels de la montagne résidant, sauf cas particuliers, en montagne, à proximité des lieux sur lesquels ils peuvent être amenés à intervenir. Ils possèdent déjà une solide connaissance et pratique de la montagne.

Il s'agit principalement de pisteurs-secouristes, mais aussi de personnels des remontées mécaniques ou des communes de montagne, de moniteurs de ski, de gardiens de refuge et de sapeurs-pompiers dans les départements alpins et pyrénéens.

Pré-requis :

  • Bonne maîtrise du ski impérative 
  • Fortes connaissances de la montagne enneigée
  • Bonne autonomie en déplacement hivernaux
  • Bonne maîtrise des équipements de secours/recherche


Intervenants :

Les cours sont dispensés par des professionnels, moniteurs maîtres-chiens d'avalanches en activité.

Conditions d'admission :

  • Etre titulaire du brevet national des premiers secours; 
  • Avoir suivi la préformation et s'engager à prendre des permanences.
Le chien :
  • Sexe : mâle
  • Age : de 1 à 4 ans, à jour de vaccination, tatoué et reconnu en bonne condition physique. Le vétérinaire aura aussi vérifié que ses chances de longévité opérationnelle sont bonnes (jusqu'à l'âge de 10 ans environ).


L'acceptation de la candidature est subordonnée aux 4 avis favorables des autorités compétentes suivantes :

  • service interministériel de défense et de protection civile de la préfecture
  • employeur
  • vétérinaire 
  • moniteur(s) national(ux) du département où sera exercée l'activité.


Préformation :

En particulier, l'avis du moniteur implique la participation obligatoire à cinq séances de préformation.
Pendant ces séances, le moniteur vérifie les aptitudes de l'équipe homme-chien à travailler dans des conditions difficiles. Il commence également la formation de base (obéissance, relations entre le maître et son chien, sociabilisation du chien). Il est également très fortement conseillé de commencer cette préformation dès l'hiver précédent, lors des entraînements hivernaux organisés sous l'égide des préfectures.

Contenu du stage :

Le stage comprend 3 tests éliminatoires :

1/ Capacité montagne : aptitude au déplacement à ski (montée peau de phoque, raquettes - descente toute neige tout terrain...)

2/ Recherche DVA chronométrée (au sommet) ;

3/ Test aisance dans le déplacement avec le chien ;

Le travail s'effectue sur terrain sec, pour parfaire la sociabilisation et l'obéissance du chien, ainsi que les relations entre le maître et le chien puis sur des terrains d'exercice enneigés, simulant une avalanche. Les terrains se trouvent en altitude, dans des conditions météorologiques qui peuvent parfois rendre le stage très éprouvant pour les hommes comme pour les chiens. Des cours théoriques sont également dispensés sur la neige et les avalanches, l'organisation des secours, les appareils de recherches de victimes d'avalanches, la psychologie et la diététique canine, etc. Deux jours de repos sont accordés pendant le stage.

Programme :

>> Semaine 1
Cours en salle + tests techniques sur le terrain
Evalutation sommative (objectif intermédiaire) le samedi de la première semaine.

Dimanche
Jour de repos

>> Semaine 2
Cours en salle + exercices de recherche sur le terrain (journées opérationnelles)

Evaluation et diplôme :

Brevet national de maître-chien d'avalanches, délivré par la Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles, Ministère de l'Intérieur.
Le contrôle est un contrôle continu, sur la totalité de la durée du stage. Toutefois, le stage est divisé en trois parties. Le passage d'une partie à l'autre est subordonné à l'atteinte d'un objectif intermédiaire, pondéré par la qualité du travail fourni et des résultats obtenus les jours précédents.
La troisième et dernière partie dure trois jours. Chaque jour, l'équipe cynotechnique stagiaire est confrontée à un scénario de secours en avalanche. Une note est attribuée pour le travail de chaque journée. La moyenne des trois notes donne la note finale sur laquelle délibère le jury.

Remarques :

L'ANENA est le seul organisme français agréé pour cette formation par la Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles du Ministère de l'Intérieur (hors gendarmerie et police nationale qui ont leur propre formation interne).
Le maître-chien d'avalanche breveté est tenu, chaque hiver, de participer à cinq entraînements, sur convocation du préfet du département dans lequel il intervient en cas d'avalanche. En fonction de la qualité de son travail lors de ses séances, l'équipe cynotechnique est maintenue ou non sur la liste départementale des équipes opérationnelles (appelées à intervenir sur un accident d'avalanche dans le cadre du plan départemental de secours en montagne).
Pendant les autres périodes de l'année, si les séances d'entraînement ne sont pas obligatoires, elles sont très fortement recommandées.

Téléchargements

Dossiers de presse | Coordonnées Anena | E-mails équipe | Plan d'accès | Plan du site | Mentions légales