Association Nationale pour l’Étude de la Neige et des Avalanches

BOUTIQUE ANENA

ADHESION - ABONNEMENT 2017

Soutenez les actions de l'Anena

ADHÉREZ !! par carte ou par chèque directement en ligne

faites un don à l'Anena

Suivez nous

   

Où nous trouver ?

15, rue Ernest Calvat
38000 Grenoble

Accéder au plan

Tél : + 33 (0)4 76 51 39 39
Fax : + 33 (0)4 76 42 81 66 

L'ANENA : son histoire

Retour à février 1970

La commission "d'études sur la sécurité en montagne" a été mise en place à la suite de l'avalanche catastrophique du 10 février 1970 qui fit 39 morts à Val d'Isère. Les premiers objectifs de l'ANENA étaient tournés vers l'amélioration de la connaissance du phénomène et des moyens de s'en protéger. 
Les efforts de l'ANENA portent maintenant davantage sur la vulgarisation et la diffusion des connaissances ainsi acquises.

 

10 février 1970 : un dramatique accident d'avalanche cause la mort de 39 personnes dans un grand chalet à Val d'Isère.Une commission interministérielle, présidée par le Préfet Saunier, est créée pour enquêter sur les circonstances de cet accident. Mais pendant le même hiver, d'autres accidents d'avalanche font de nombreuses victimes, décédées ou blessées. La commission Saunier voit donc rapidement sa mission s'élargir à " l'étude sur la sécurité en montagne ".

En août 1970, elle dépose son rapport. Celui-ci jette les bases d'une politique globale dans le domaine de la neige et des avalanches (protection, prévision et prévention). Parmi les mesures préconisées, la création d'un organisme de liaison et de concertation dans le domaine des avalanches. 
En effet, les organismes d'études et de recherche sur la neige et les avalanches étaient à cette époque relativement nombreux, mais leur manque de coordination nuisait à leur efficacité. La création d'un unique institut de la neige, sur le modèle de l'Institut Fédéral pour l'Étude de la Neige et des Avalanches suisse, était, pour plusieurs raisons, impossible. Par contre, la loi de juillet 1901 offrait un cadre intéressant pour rassembler tous ces organismes, créer ainsi des synergies entre eux, tout en leur laissant leur autonomie : une association.

Le 21 octobre 1970, le Conseil des Ministres, sur proposition du Ministre de l'Intérieur, approuve les conclusions du rapport de la Commission Saunier.

Un an après, le 11 octobre 1971, est créée l'ANENA, association régie par la loi de juillet 1901, grâce en particulier au dévouement de deux hommes, le Professeur Louis Néel (prix Nobel de physique) et Jean Franco (directeur de l'ENSA et célèbre alpiniste). Le premier fut le premier Président de l'ANENA (jusqu'en 1976) et le second en fut le premier Directeur (mais il décéda malheureusement dans un accident de voiture deux mois plus tard). 
L'accent fut donc d'abord mis sur la recherche et l'amélioration des connaissances. La jeune association fut par conséquent une affaire de spécialistes. Les représentants des usagers n'occupaient que quelques strapontins.

Avec le Président Saunier (1976-1978), vint l'ère du dialogue et des négociations avec les administrations qu'il fallut convaincre de la nécessité de réformer certaines réglementations (en matière d'emploi des explosifs par exemple).1976 fut aussi l'année de la reconnaissance de l'utilité publique de l'ANENA, la confortant ainsi dans le rôle qui lui avait été attribué par le gouvernement en 1970.

Philippe Traynard (1978-1983), bien connu pour ses topos de ski de randonnée commença à développer les actions d'informations en direction des pratiquants de la montagne. 

Il fut suivi dans cette voie par son successeur, Pierre Corbet (1983-1988).

Puis la présidence de l'ANENA fut confiée, pour la première fois, à un élu, Jean-Guy Cupillard (1988-1998), maire de l'Alpe d'Huez, concrétisant l'intérêt des élus des stations de ski pour la prévention des accidents d'avalanches. 
La première année de son mandat fut marquée par un changement de taille à la Direction de l'ANENA : le Colonel Guy De Marliave, après 17 années passées à la direction de l'ANENA laissait sa place. Il fut remplacé par Jean-Louis Tuaillon, alors adjoint au directeur du service des pistes de La Plagne. M. Tuaillon assura la direction de l'ANENA jusqu'en 1994, date à laquelle lui succéda François Sivardière, originaire, quant à lui, du milieu " scientifique " en poste jusqu'en juin 2007.

Depuis 2009, Dominique Létang qui occupe le poste de directeur (présentation).

En 1998, un nouvel élu montagnard était nommé à la Présidence de l'ANENA, Hervé Gaymard, alors Député et Président du conseil général de Savoie. 

En 2003, Vincent Rolland, également Député et Conseiller Général de la Savoie, adjoint au Maire de Pralognan la Vanoise, lui succèdait jusqu'à l'été 2006.

Didier Richard, Chef de l'unité de recherche, Érosion Torentielle, Neige et Avalanches du Cemagref de Grenoble, prenait ensuite les rênes de l'ANENA, mais passait rapidement, début 2007, le relais à Richard Lambert, Expert haut savoyard en nivologie.

C'est Jean Faure, alors Sénateur de l'Isère qui lui succèda de novembre 2007 à décembre 2014.

C'est maintenant André Plaisance, Maire de Saint Martin de Belleville qui préside l'ANENA.

Dossiers de presse | Coordonnées Anena | E-mails équipe | Plan d'accès | Plan du site | Mentions légales